FANDOM


Rom Landau

LA RUPTURE

Planète 19 Décembre 1970, par Collectif


La rupture eu lieu le 3 août au camp d’Ommen. Krishnamurti décida de renoncer à cette autorité que des milliers de personnes utilisaient comme des béquilles pour parer à leur incapacité spirituelle. M. Théodore Bestermann décrivit l’événement dans sa biographie d’Annie Besant: « Un matin, M. Krishnamurti s’adressa aux campeurs assemblés. On comprit tout de suite qu’il parlait maintenant en son nom, et non plus comme porte-parole, et ses mots appuyaient indubitablement cette impression... Il annonça la dissolution de l’Ordre de l’Etoile et d’un seul coup abattit l’édifice que Mme Besant avait mis dix-huit ans à construire. — Je maintiens, dit Krishnamurti, que la Vérité est un pays sans voies, et que l’on ne peut y accéder par aucun chemin, par aucune religion, par aucune secte. C’est là mon point de vue, je m’y tiens absolument et inconditionnellement... Toute foi est matière individuelle. Elle ne peut ni ne doit être organisée. — Il déclara ne point vouloir d’adeptes... Il établit clairement que ses paroles étaient dirigées contre ceux qui, depuis dix-huit ans, avaient cherché à lui bâtir une doctrine. Krishnamurti ajouta: — Vous vous êtes préparés à cet événement, à cette venue d’un Instructeur du Monde. Pendant dix-huit ans vous avez organisé, vous avez cherché quelqu’un qui donnerait à vos cœurs une nouvelle joie... qui vous libérerait... Dans quelle mesure une telle croyance a-t-elle balayé en vous toutes les choses inutiles de la vie? Dans quelle mesure êtes-vous plus libres, plus grands? — M. Krishnamurti continua: — Vous pourrez former de nouvelles organisations et attendre quelqu’un d’autre. Cela ne me regarde pas, ni de créer de nouvelles cages... Mon seul souci est de rendre les hommes libres, absolument et sans condition. — Après cela, M. Krishnamurti se défit de tous les biens dont on l’avait accablé et, peu à peu, s’éloigna de toute organisation.

Il est facile d'envisager l’immense courage qu’il fallait pour en arriver à une telle décision. Pour en bien comprendre la portée il faut se souvenir de ce à quoi Krishnamurti renonçait. L’organisation comprenait des milliers d’adhérents, des lieux de conférences aux quatre coins du globe; une affaire commerciale indépendante, avec ses livres et ses publications en douze langues différentes; des aides parmi toutes les classes de la société, prêts à tous les sacrifices, matériels ou moraux; en fait, un tout puissant appareil pour la propagation d’un message spirituel. Pour bien comprendre ce que signifiait l’abandon de tout cela, il faut penser à l’argent, aux efforts, au temps consacrés à l’établissement d’un organisme semblable, dont le but était la propagation d’un idéal non-commercial, quel que fût l’ordre religieux, social, politique ou intellectuel dont il s’agit.

Rom LANDAU
Dieu est mon aventure.


Préc | Haut | Suiv


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.