FANDOM


SOMMAIRE

 

BULLETIN DE L'ORDRE DE L'ÉTOILE D'ORIENT
  N° 1 Janvier 1927  


BorderLine

HAUT DE PAGE

PRÉPARATION


IL y a deux ans, mon frère et moi vivions à Ojai, en Californie; nous avions beaucoup de distractions de différentes sortes et parmi celles-ci il y en a une dont je me souviens toujours. Nous nous étions assis sous la véranda; comme le savent ceux dentre vous qui sont allés à Ojaï la vallée sétend au pied de notre maison, et nous nous proposâmes d’essayer d’étendre notre conscience, notre intelligence et nos sentiments jusqu’à l’autre côté de la vallée qui est à environ cinq ou six miles de distance. Je m’aperçus avec étonnement que je pouvais très facilement sentir ce qui se passait dans le village qui se trouvait là-bas. Ce tut probablement mon imagination mais c’était assez pour moi. Je sentais ce que les gens sentaient, ce qu’éprouvaient les hommes dans le débit de boissons, leur plaisir de boire les différents breuvages, ce qu’éprouvait l’auto montant le long de la colline, et le pneu de l’auto sous la pression qui pèse sur lui. Je pouvais sentir toute la vallée, vivante et morte, les arbres et les fleurs, et la poussière. C’était vraiment assez merveilleux et si nous pouvions toujours sentir de la sorte, ce qui est relativement facile je vous assure — si l’on arrive à élargir ses émotions, on peut éprouver ce que sentent les arbres autour de soi, les oiseaux et les gens — alors nous désirerions agir. Car quand on voit la misère, par exemple, on désire agir, la soulager, on veut changer cette misère.

La première chose que vous devez donc acquérir est le sentiment d’unité. Je sais bien que nous avons beaucoup parlé de fraternité durant ces quatre derniers jours, mais vous pouvez débiter des paroles à n’en plus finir, à quoi cela sert-il, si vous n’avez pas une étincelle de sentiment? Vous pouvez parler dans des haut-parleurs, mais cela ne sert à rien si vous ne pouvez pas sentir ne fut-ce qu’une seule seconde, ce que c’est que d’être dans la malpropreté, la saleté, le malheur, la souffrance. Vous devez commencer par sentir, et alors vous agirez, voilà pourquoi l’important, l’essentiel, est de cultiver et de diriger dans la bonne voie nos sentiments encore plus que notre intelligence. Je ne crois pas être moins intelligent que la majorité des gens, mais je désire que mon intelligence prenne une position secondaire, car le mental est un vrai tire-bouchon, voulant toujours ouvrir de nouvelles questions ! Il faut être intelligent, mais il est plus important encore d’avoir des émotions, de grandes, d’immenses émotions qui vous font agir.

Il importe peu que vous soyez à Ojai, en Angleterre, en Australie, ou dans toute autre partie du monde. Si vous êtes ouvert, si vous avez en vous cette vibrante émotion toujours prête à se répandre, dont vous pouvez disposer à tout moment du jour ou de la nuit, vous serez capable de suivre réellement l’Étoile. Alors aussi vous pourrez Le voir en tout, dans toutes les choses vivantes et mortes. Alors vous reconnaîtrez Sa face dans le tigre comme dans la biche, dans la petite graine comme dans l’arbre gigantesque de la forêt.

Voilà ce qui Importe: sentir et donner intensément; sentir avec tous, avec les pécheurs, avec les grands, avec les parias, parce qualors vous désirerez qu’ils progressent et partagent le bonheur que vous avez contemplé.

J. KRISHNAMURTI  


Préc | Haut | Suiv


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.